Les tablettes méritent des interfaces dédiées

Voilà un petit moment que je parle de conception d’interfaces mobiles. S’il existe largement assez de documentation sur l’utilisabilité des smartphones (Pour bien démarrer dans la conception d’interfaces mobiles), le cas des tablettes commence à devenir problématique. Si Apple a révolutionné le monde de la mobilité avec l’iPhone et son interface tactile, force est de constater qu’ils se sont contentés du minimum avec la sortie de l’iPad (puisque c’est le même système d’exploitation). Du côté de Google, c’est le même son de cloche avec un Android proposé pour smartphones et tablettes. Le problème est que les smartphones sont maintenant de plus en plus grands (>4,5 pouces) et des tablettes de plus en plus petites (7 pouces pour le Nexus et le Kindle Fire). Il en résulte des interfaces pas forcément adaptées à la taille de l’écran. Jusqu’à présent ceci était géré par l’intermédiaire de versions HD des applications (généralement vendues plus cher, allez savoir pourquoi…), mais cette rustine a des limites.

J’ai déjà abordé le sujet de la conception multi-écran en 2010 et 2011, mais le débat risque de prendre une autre tournure avec l’arrivée de l’iPad Mini. S’il n’est pour le moment pas du tout prévu de scinder iOS en fonction du support (l’interface reste parfaitement homogène sur iPhone ou iPad), des différences commencent à émerger sur Android où les équipes de Google ont la bonne idée d’encourager les développeurs à concevoir des interfaces spécifiques pour tablettes : Google Wants Developers To Build Better Tablet Apps.

Ils viennent ainsi de publier une liste des points à surveiller pour exploiter les points forts des tablettes : Tablet App Quality Checklist. Plusieurs points de vigilance sont ainsi passés en revue avant de lancer une application dédiée aux tablettes :

  • Tester la conformité de l’application avec les Core App Quality Guidelines (une sorte de charte de qualité) ;
  • Optimiser la mise en page pour éviter l’étirement disgracieux de l’interface ;

    Mise en page optimisée pour les tablettes
  • Retravailler l’agencement des blocs pour bien exploiter la surface d’affichage ;

    Exemples de réagencement d’interfaces
  • Utilisation d’icônes, de polices de caractères et de widgets adaptés aux grands écrans des tablettes ;
  • Ne pas rendre obligatoire l’utilisation de matériel non disponible sur certaines tablettes (ex : puce GPS ou APN dorsal) ;
  • Déclarer la compatibilité de l’application avec tel ou tel format (ex : 7″, 9″, 11″…).

Toutes ces recommandations sont assorties de belles études de cas de Mint, Instapaper et TinyCo : Developer Stories, The Opportunity of Android Tablets.

L’interface de l’application Mint pour tablettes

Je ne peux qu’approuver cette démarche : les tablettes proposent en effet une surface d’affichage, des modalités d’interaction et des capacités matérielles bien différentes des smartphones. Pire : il existe des différences importantes au sein même du créneau des tablettes avec des produits haut de gamme comme l’iPad 3 et des tablettes chinoises à 100$.

La question que cette initiative soulève est maintenant la suivante : puisqu’ils sont si prompts à donner des conseils aux autres, pourquoi ne montrent-ils pas l’exemple ? La place de marché Google Play n’est ainsi pas très explicite quant à la destination des applications. Autant sur l’App Store il y a un distinguo entre iPhone et iPad, autant sur Google Play ils pourraient appliquer un filtre en fonction de la machine associée à l’utilisateur. Certes, il y a bien une mention “cette application est compatible avec votre xxx”, mais c’est un peu léger.

Attendons de voir ce qu’Apple va annoncer ce soir, notamment une nouvelle version majeure d’iTunes, mais selon moi il est indispensable d’envisager une scission plus marquée au niveau du système d’exploitation : un même Os, mais des interfaces et applications adaptées aux machines : 4″, 5″, 7″, 9″…

4 commentaires pour “Les tablettes méritent des interfaces dédiées”

  1. Posté par Stephane a dit : le

    Ils sont sympas chez Google mais leur API ActionBar + Fragment n’est pas des plus simples, incompatible avec les Android<3.0 (plus de la moitié du marché), et le nombre d'exemple dispos sur leur site laisse à désirer. Et je suis bien d'accord pour le filtre Google Play, pourquoi s'embêter à faire un produit qui n'est pas mis en avant. Quant à Apple qui n'a pas du tout communiqué avec les développeurs à ce sujet, on se laisse penser que les applis iPad devraient marcher sans avoir besoin de réadapter quoi que ce soit. Pour fini, je dirais qu'aucun des 2 ne proposent des API simples, et c'est bien dommage.

  2. Posté par Comparatif tablette a dit : le

    Il était temps quand même, depuis 2010 que Google propose son système pour les tablettes. Aujourd’hui c’est un peu du grand n’importe quoi, c’est impératif d’avoir une app pour smartphone ET pour tablette, bien évidemment sur un écran de 4 pouces ça passe mais sur du 10 pouces c’est affreux et pas du tout ergonomique. On va voir ce que va donner l’arrivé de Windows 8 au niveau des applications disponibles sur le Windows Store est sensées fonctionner sur Desktop aussi (une app pour tablette (Windows RT) sera aussi disponible pour Windows 8 (donc tablette x86 et PC traditionnel), ce qui implique des écrans très larges (pour ma part 27 pouces)…

  3. Posté par Frédéric Cavazza a dit : le

    Effectivement, j’avais zappé Windows 8 cansé fonctionner sur mobile, tablette et desktop. Nous verons bien comment ils proposent de gérer ça…

  4. Posté par Les articles publiés sur mes autres blogs en octobre 2012 « FredCavazza.net FredCavazza.net a dit : le

    [...] Les tablettes méritent des interfaces dédiées [...]

Laisser un commentaire